• Chris

Transformation des métiers de prestations intellectuelles

Dernière mise à jour : janv. 26

Une transformation des échanges avec un écosystème de plus en plus diffus


La première révolution des métiers de prestations intellectuelles sur fond de transition numérique revisite la façon de mettre en relation des prestataires et leurs clients (plate-formes d’appariement ou « matching » en anglais), fonction analogue à celle que remplit par exemple « booking » dans l’hôtellerie. Les cabinets conseil eux-mêmes font partie du lot. Ils font même appel à d’autres cabinets conseil, phénomène observé actuellement à une échelle inédite, pour opérer leur propre transformation. En réalité, au delà de la simple fonction d'appariement entre besoins et compétences, les prestataires intellectuels imaginent de nouvelles manières d’interagir au cours de leurs missions avec des interlocuteurs de plus en plus variés, clients, partenaires, collaborateurs, éditeurs de logiciels, groupements d’intérêt économiques, clubs de chefs d’entreprise, en France et à l’international…, que ce soit lors d’ateliers ou en « back-office ».

Optimisation des processus et externalisation