Théâtre d'entreprise

Le Mondialitron, une farce économique devenue série théâtrale

Dans cette fiction qui peut être jouée par des comédiens professionnels (cf vidéos ci-dessous), par des collaborateurs et collaboratrices désirant démystifier des sujets d'actualité grâce au théâtre d'entreprise, ou pour le plaisir par des amateurs dans leur sphère privée, il y a unité de lieu : le bureau directorial d'une usine d'impression de billets de banque. Nous sommes ici à la convergence des secteurs de la finance et de l'industrie, dans un futur relativement proche.

Dès le début, le mobilier, le cadre, la difficulté à capter un réseau de téléphonie mobile, la survivance d'une machine à écrire voire l'objet même de l'entreprise (l'impression de billets de banque) évoquent le contexte vieillissant d'une vénérable institution craignant de ne pas avoir pris les bons virages à temps. Est-il encore temps ? Comment réagir sans perdre son âme ?

Un nouveau genre théâtral : la toute première farce économique de l'histoire !

 

Le Mondialitron en 11 épisodes

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Le Mondialitron, farce économique : synopsis, extraits, thématiques

Une pièce de théâtre aussi décalée que visionnaire, écrite en 2013 et jouée en 2020 en plein confinement ! Edité et produit par Scenent. Production déléguée et réalisation : Alboflède.

ÉPISODE 1 Emmanuelle, secrétaire de Direction, prend son nouveau poste. On la prend pour la nouvelle patronne, ce qu'elle assume avec humour. Pourtant, elle doit faire face à une crise sans précédent. Extrait :

EMMANUELLE : Allô Mamie ? Oui, c'est moi, Emmanuelle. Oui, j'ai un nouveau travail. Oui, depuis ce matin. Oui. S'ils sont gentils ? Je ne sais pas. Je n'ai vu personne... Oui, je sais. Il est presque midi.

Elle regarde la pendule.

EMMANUELLE : Ça arrive, tu sais. Il y a moins de travail que de ton temps. Alors on en profite un peu...

ÉPISODE 2 Alors qu'Emmanuelle prend ses marques, Fabrice lui apprend qu'ils sont séquestrés. Obligés de cohabiter pour le meilleur et pour le pire, ils apprennent à se connaître et essaient de mettre au point un plan pour s'en sortir. Extrait :

EMMANUELLE : Qu'est-ce qu'on fait exactement dans cette entreprise ?

FABRICE : Pardon ?

EMMANUELLE : Qu'est-ce qu'on fait, qu'est-ce qu'on fabrique, qu'est-ce qu'on vend ?

FABRICE : Vous ne le savez pas.

EMMANUELLE : Oh ! Vous savez, un jour on dirige un supermarché, le lendemain un aéroport. L'essentiel c'est de diriger.

FABRICE : Bien sûr. Me voilà rassuré.


ÉPISODE 3 Emmanuelle et Fabrice trouvent une solution. Extrait :

FABRICE : Il doit bien y avoir une solution.

Emmanuelle remue la tête, amusée.

EMMANUELLE : J'ai une idée. Et si on leur donnait de l'argent ?

FABRICE : Il n'y a plus d'argent.

EMMANUELLE : Ils peuvent en fabriquer ! 

Il se tourne vers le public.

FABRICE : Elle est fatigante.

Elle fait des grands signes.

EMMANUELLE : Oh ! Je suis là. A qui parlez-vous ?

ÉPISODE 4 Les deux prisonniers fabriquent un faux testament. Prétendument adoubés par le disparu, ils rétablissent un semblant de confiance. Extrait :

Elle insère une feuille dans la machine.

EMMANUELLE : "Chers collègues, je suis épuisé par une vie passée à exercer des responsabilités écrasantes."

Elle se tourne vers Fabrice qui tape à toute vitesse.

EMMANUELLE : J'aurais pu ajouter "et par l'incompétence de mes collaborateurs les plus proches".

Pause. Fabrice tape frénétiquement.


ÉPISODE 5 La naissance du Mondialitron ! Extrait :


EMMANUELLE : Oui, je sais. Ils exagèrent un peu, tout de même. Je ne suis pas seule à faire face à ces hordes endiablées.


Elle soupire.


EMMANUELLE : Oui Fabrice.

Elle se lève, impatiente.


EMMANUELLE : Mignon, c'est beaucoup dire. Je voulais te poser une question, Mamie. A ton époque, quand les vendangeurs ne voulaient pas vendanger, comment t'y prenais-tu ?


ÉPISODE 6 Emmanuelle négocie. Extrait :

EMMANUELLE : Eh bien, râlez par exemple !

Gêné.

FABRICE : Je ne suis pas inspiré.

EMMANUELLE : Mon petit Fabrice,

Au public.

EMMANUELLE : J'adore l'appeler comme ça.

ÉPISODE 7 Le premier lot de Mondialitrons est prêt. Extrait :

Il raccroche. Emmanuelle entre dans le bureau, décoiffée mais intacte.

EMMANUELLE : Ils ne sont pas mûrs.

FABRICE : Qu'est-ce que je vous disais !

Elle le toise. Il se recroqueville sur sa chaise.

ÉPISODE 8 Le cours du Litron dévisse. Extrait :

EMMANUELLE : Ils sont partis. Il n'y a plus personne. Que des bouteilles vides.

FABRICE : Et les ... Litrons ?

ÉPISODE 9 Emmanuelle et Fabrice deviennent plus proches. Extrait :


EMMANUELLE : Chère Mamie. Si tu trouves cette lettre, c'est que j'ai succombé aux coups d'une foule en colère. Je sais, c'est injuste. Mais voilà : je suis tombée sur un incapable gna gna gna en attendant la mort gna gna gna pour m'occuper, je fais des contrepèteries.



ÉPISODE 10 Les pourparlers avancent. Extrait :


EMMANUELLE : Hum... Comment les avez-vous convaincus ?


FABRICE : J'ai été fort, tout simplement. Cette fois ils ont compris. Ils se sont même excusés.


EMMANUELLE : Et pour vous montrer leur bonne foi ils vous ont donné les Mondialitrons en acompte.


FABRICE : Ah non, ils ne me l'ont pas proposé !


EMMANUELLE : Et vous ne leur avez pas demandé, triple buse ?


FABRICE : La buse est un animal très habile. Contrairement à l'épervier, on ne peut pas la dresser. Elle garde sa fierté, voyez-vous.



ÉPISODE 11 Dénouement. Extrait :


FABRICE (à travers la porte) : A mon commandement, cassez !


On entend un bris de verre.


FABRICE (à travers la porte) : A mon commandement, lancez !


On entend des hurlements lointains.


FABRICE (à travers la porte) : A mon commandement, chargez !


On entend une foule détaler en criant.

THÉMATIQUES - EXEMPLES

Rien n'est figé au niveau de l'exploitation de ce texte. En fonction du contexte, la pièce peut :

  • soit être jouée par des comédiens avant un temps de partage appelé "bord de scène" ;

  • soit jouée par les participants eux-mêmes, ce qui donne lieu à un échange pendant les répétitions et à l'issue de la représentation : le bord de scène est alors assuré par les participants eux-mêmes ;

  • soit servir d'exemple en vue d'une création originale.

Aussi les thématiques abordées en bord de scène, lors des répétitions pour entrer dans la peau des personnages et s'imprégner des situations, ou lors d'une phase de co-écriture en atelier, sont-elles variées et même imprévisibles. Nous pouvons néanmoins en citer quelques exemples :

  • La monnaie au XXIème siècle : le développement des cryptomonnaies et leur écosystème (Metavers ?), la question de la convertibilité de ces nouvelles devises, leur impact environnemental et sociétal.

  • Le stress au travail, la peur de ne pas être à la hauteur d'enjeux globaux qui nous dépassent.

  • Bon sens vs sophistication des stratégies et des processus.

  • Prendre les bons virages au bon moment. Relecture d'une crise. Était-elle évitable ? Est-elle le terreau dans lequel un changement souhaitable peut s'inscrire, donc aussi une opportunité ?

  • La question de la dette souveraine. Quel dénouement dans l'histoire ? Dans le futur ?